Guyane, le retour

Aaah, qu’il est bon de retrouver la douceur de vivre guyanaise, de se prendre de plein fouet ses taux d’hygrométrie démentiels, de revoir les cages de picolettes* baladées par leur propriétaires, de courir chercher une raquette électrique pour aussitôt perdre de vue le moustique qui nous tournait autour… enfin tout ça, quoi !

Après quelques jours de réacclimatation, nous avons eu le plaisir de faire notre premier carbet sur la terre ferme (le Morpho, sur les marais de Kaw, étant un carbet flottant), pas loin de Cacao (au Blues Road, précisément) : de jolis abris en bois, situés à côté d’une crique (= un cours d’eau dans la forêt), où l’on peut accrocher son hamac, faire un barbecue, se baigner, se balader en forêt… Nous avons passé un excellent moment, et j’ai bien hâte de découvrir d’autres carbets !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’ai aussi eu la chance d’assister à des émergences de tortues luths et olivâtres, sur la plage des Salines. C’est extrêmement mignon (du moins si on met de côté le fait qu’une minorité de ces bébés va atteindre l’âge adulte) !

2018-08-21 06.31.21

Ensuite nous avons chacun pris notre poste au sein du CHAR (l’hôpital de Cayenne), et tout se passe très bien jusqu’à présent ! 🙂

Cédric est parti hier pour Maripasoula, et ira bientôt à Papaichton. J’espère pouvoir bientôt le rejoindre sur une mission en dispensaire !

Papaichton c'est tout là-ba

*https://www.youtube.com/watch?v=ff7kuR6v86Y

Une réflexion sur “Guyane, le retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *