Un mois riche en découvertes !

Le mois de septembre est passé comme une fusée ! Ce n’était pas l’envie qui manquait de donner des nouvelles, mais le contexte ne s’y prêtait guère. Mon poste à l’hôpital est très intéressant, très prenant, souvent difficile. Je pensais avoir davantage de temps libre le soir pour bouquiner des livres professionnels, mettre en place des projets tout aussi professionnels. Ha ha ha quelle naïveté ! En fait il faut faire les projets pro sur le temps pro, sinon le cerveau finit par abandonner la partie. Du moins, c’est la conclusion à laquelle je suis arrivée.

En parlant de fusée, le 100e lancement d’Ariane 5 a eu lieu mardi dernier : c’était fantastique. Laissez-moi vous dresser l’événement, depuis le site Carapa (à Kourou) : on arrive sur le site d’observation 2h avant le lancement, on tue le temps comme on peut tout en cuisant au soleil, et soudain on réalise que la nuit est tombée et que le site est bondé; la fusée va bientôt décoller, on retient son souffle et on fixe le lieu du lancement jusqu’à s’en faire mal aux yeux. Manque de bol, le lancement est retardé d’environ 1h. On y croit plus, mais on reste quand même. Et soudain un compte à rebours éclate : 10 ! 9 ! 8 ! 7 ! 6 ! 5 ! 4 ! 3 ! 2! 1 ! et WOUSH ! une boule de feu apparaît au loin, monte dans le ciel, passe derrière les nuages, et le ciel s’illumine d’une couleur dorée tandis que la fusée continue son chemin. Elle a un petit air d’étoile filante qui ferait sa route dans le mauvais sens. On admire la traînée de fumée ainsi que la fusée qui continue sa course, tandis qu’un grognement puissant arrive jusqu’à nos oreilles. On pivote et on lève les yeux pour ne rien rater de ce lancement, et quand la boule de feu n’est plus qu’une bille au loin, on la voit se séparer en 3 parties dont 2 tombent tranquillement, suivies d’un filet de fumée. Pour mieux visualiser le lancement, rien de tel qu’une vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=e757tp1T1Vw

Autre découverte intéressante : celle des frontières surinamaise et brésilienne. Une escapade du côté de Maripasoula et Papaichton m’a permis de découvrir leurs dispensaires respectifs et de voir Cédric. C’était également la première fois que je prenais un petit avion pour survoler la forêt amazonienne, et une pirogue pour traverser le fleuve Maroni. Autant vous dire qu’on se croirait dans une émission type Ushuaïa ! Puis quelques jours entre amis sur l’Ilha do Sol, de l’autre côté de la Guyane, pour se baigner dans l’Oyapock, profiter du Saut Maripa et de l’accueil chaleureux des propriétaires du carbet sus-nommé.

2018-09-15 09.10.26
Le petit coucou qui fait le trajet Cayenne-Maripasoula ! Les bagages en soute sont dans le nez de l’avion ^^
2018-09-22 08.49.28-1
Vue de St Georges depuis l’Ilha Do Sol. Il suffit de descendre quelques marches pour se baigner entre France et Brésil <3

Un mois sympathique, pour résumer 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *