Un retour bien chargé ! (la photo est une métaphore, bien qu’il soit possible de charger davantage une pirogue) #titrelepluslong

Allez bim ! Entre la fin de mon contrat qui était loin d’être tranquille pépère, et le retour stage de voile/déménagement/hop-là on file au Japon après, on ne s’ennuie pas.

Ci-dessous, un aperçu de Talhuen (le dispensaire avec le coq qui se balade autour, et le filet de pêche optimisé avec des bouteilles de Fernandes) :

La fin de contrat d’abord : faire en sorte de ne refiler aucune patate chaude aux collègues, réaliser une dernière mission à Grand-Santi, ne pas compter les heures parce que vraiment ça en vaut la peine, penser à prendre soin de soi pour ne pas s’effondrer (vive les massages en institut !), profiter de chaque moment de grâce que peut offrir la Guyane (les couchers de soleil, les tortues qui viennent pondre, un morpho qui passe, un moustique qu’on éclate en refermant simplement la main dessus…), la douleur des adieux quand on a rencontré des gens formidables. A peine le contrat terminé, je rentrais déjà en métropole.

 

2018-11-01-21.40.28.jpg
De l’utilité de passer chez l’esthéticienne avant de rentrer en métropole

Le stage de voile ensuite : un niveau 2 croisière à Paimpol avec l’école des Glénans; sous le thème des sardines grâce à notre moniteur Izvoren (« Aaaah qu’est-ce qu’on est serrés… »). Nous avons passé deux semaines superbes avec des co-équipiers géniaux (spécial dédicace à Drindrin et Pierrick ;D). Le choc thermique a été intense, et pourtant nous pensions avoir prévu assez de couches de vêtements; la ré-acclimatation a eu le mérite d’être aussi efficace que rapide ! Le moment fort aura été l’arrivée au port de Saint-Malo, où nous étions partagés entre la joie d’avoir fait la route par la mer et la tristesse des informations relatant l’incendie de Notre-Dame de Paris. Sans transition ce stage aura été une fois de plus l’occasion de rencontrer des gens super, et ça fait chaud au cœur. Et ainsi les 2 semaines nous ont paru durer des mois, le temps s’est distendu de façon fort agréable. Ce fut un bon bol d’air frais pour nous remettre d’aplomb.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un petit weekend à La Souterraine pour clore cette aventure, et s’en suit le déménagement de Nantes à Tours puis le départ au Japon ! Comment ça, c’est un peu brouillon ? 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *